De nombreux étudiants nous ont demandé d'apporter des renseignements sur le fonctionnement des écoles supérieures de commerce, sur les concours, les modalités d'admission parallèle en bac + 2 avec les concours tremplin 1, Passerelle 1, Profils et autres, pour les bac + 3 et + 4 ( tremplin 2, Passerelle 2, Profils 2eme année, concours pour étrangers, concours spécifiques,etc.)On ne l'a jamais fait et c'est peut-être un tort.Le diplôme européen n'est pas seulement une alternative à la licence pro, c'est aussi l'expression d'une véritable ambition pour beaucoup d'étudiants qui veulent un Master.On a déjà signalé tous les problèmes du Master et du grade de Master et souligné les mensonges qu' on trouve ici et là sur certains sites.On a aussi mis en lumière la fuite des cerveaux du Master 1 FEDE vers d'autres types d'écoles.Et le malaise de certaines esc qui n'arrivent plus à recruter autant de candidats qu' hier.Peut-être est il temps pour les dees de sérieusement s'interroger sur leur parcours et nous avec ?

Quand une étudiante veut préparer un deescom pour être admise ensuite après les épreuves en Master à EUROMED, on lui répond que son dees ne lui permet pas de passer cette épreuve mais bien au delà on a envie de lui dire qu elle mélange tout.Pourquoi choisir une spécialisation en 3eme année et prétendre ensuite à un Master généraliste ? Pourquoi ne pas intégrer une esc en passant les epreuves après un bTS, ou IUT ?

Elle a peur de la selection ? Elle sera pire demain sur le marché du travail et les dees ne sont absolument pas formés de ce point de vue parce que la quasi totalité des écoles s'en contrefichent.
Elle ne peut pas payer ? On trouve des écoles qui poposent du deesma ou deescom à 5000 € et du master fede à 6000 ? Quasi le prix d'une esc moyenne.Et puis l'apprentissage est possible dans de nombreuses écoles.
Elle aime le droit européen ? Oui parlons en des UCA1 !!! Pourquoi faire ? Erasmus fonctionne pas mal et dans tous les cas propose une véritable mobilité européenne et internationale.Qui peut dire aujourd'hui que le deesma est un diplome lisible au niveau européen ?A la limite on sait que l'étudiant qui fait un dees n'a pas choisi la mobilité, ni l'ouverture.
Elle gagnera plus avec un dees en plus ? Ah oui ! Où sont les études sur l'insertion des Dees ? On peut critiquer certaines écoles qui annoncent des salaires surevalués mais au moins elles posent les bons problèmes alors que du côté des dees - aucune étude sérieuse sur leur insertion n'est disponible à ce jour.Ni sur leur salaire.
Elle est attachée à une école? C'est super mais qu'elle commence par se poser les bonnes questions qu on posait déjà il y a plus d'un an: le réseau des anciens quasi inexistant , l'associatif, l'international , etc...

Une seule raison peut expliquer son choix.Elle redoute les concours ou la selection.C'est en effet la force et la limite du dees que d'être un diplôme qu' on peut préparer ici et là sans la moindre selection.

Autant PrepaDEES s'est toujours engagé pour défendre une certaine idée du diplôme européen face aux critiques stupides, autant il faut aussi signaler que le dees n'est pas la seule alternative à l'université ou au chomage...Apres bien sur c'est une question d'ambitions.

Le dees , c'est le rêve pour tous.Même l'université ne promet plus des avenirs aussi radieux que certains directeurs qui vendent le deesma comme l'accés direct au top management.C'est d'autant plus important que le choix de faire un dees est sans appel.On ne revient pas d'un dees vers l'université ou vers des ESC de bon niveau ou alors avec un travail de fond ardu.Autant dire les choses avant de s'engager.

C'est la raison pour laquelle nous allons proposer quelques articles sur l'univers des esc...