• Il y a près d'un an , PrepaDEES s'est battu pour donner une certaine visibilité au statut de candidat libre aux examens du diplôme européen d'études supérieures : DEESMA, DEESCOM, DEESARH, Master 1 et Master 2, FEDE.
Puisqu'il s'agissait de penser la formation tout au long de la vie, puisqu'il s'agissait de promouvoir la validation des acquis de l'expérience, puisqu'il s'agissait de favoriser l'accès à un diplôme à son propre rythme, le statut de candidat libre devait absolument être pris en compte.

  • Passer un dees en candidat libre, c'est enrichir son cv sans pour autant surévaluer la portée de ce titre.
En effet cela permet principalement de s'inscrire dans une logique de double compétence très appréciée des entreprises tout en travaillant. PrepaDEES a toujours pensé que le diplôme européen devait exister comme une qualification souple qui devait apporter un plus sur le CV. Devant la multitude des formations et des parcours, les étudiants et jeunes diplômés se doivent de renforcer la lisibilité de leur parcours afin de renforcer leur employabilité. Un stage significatif + un DEESCOM + un autre titre permet peut -être de monter en gamme son CV ?

La décision d'autoriser la présentation des candidats en "candidat libre" est tout à fait essentielle Candidat libre FEDE / prepaDEES.

- D'une certain point de vue elle témoigne d'un échec de certaines écoles FEDE ? Certaines écoles ayant beaucoup de mal à fidéliser sur la durée et à inscrire les diplômes européens dans un véritable suivi et vers une véritable insertion professionnelle

- il s'agit dés lors pour la FEDE de ne pas passer à côté des candidats libres: autodidactes en mal de reconnaissance, diplômé en cours de reconversion, allergiques aux écoles, etc. Ceux-là n'ont pas leur place dans les écoles FEDE qui ont de grandes difficultés à véritablement professionaliser le diplôme européen. Elles sont adaptées au public BTS moyen mais n'ont jamais su faire du DEES un véritable outil de formation continue qualifiante.

- Encore une fois , la FEDE a de l'avance sur certains de ses membres à savoir le réseau des écoles FEDE.Certains commentateurs qui souhaitent rester anonymes y voient la fin d'un marché captif des écoles FEDE ou au moins l'instauration d'une nouvelle dynamique. Les candidats libres pourront préparer certaines épreuves à leur guise et à leur tempo.C'est une excellente nouvelle qui mettra un terme à un marché noir de l'inscription FEDE préjudiciable en termes d'image et qui permettra de diversifier les profils des diplômés européens au delà du BTS un peu assisté tel qu on le trouve dans la plupart des écoles.

  • Evidemment plusieurs questions se posent
- Qui sera à même de garantir les transparences de l'examen final pour les candidats libres ? La démarche qualité des écoles est parfois limite et les contrôles de la FEDE sont insuffisants pour garantir des conditions de passage identiques pour l'ensemble des candidats.Les candidats libres passeront leurs épreuves ans un centre d'examen FEDE. Sera t-il contrôlé et soumis à des procédures rigoureuses ?

- Comment le candidat libre pourra t-il préparer les épreuves du DEESMA, DEESCOM, DEESARH, DEESPAB ? Faudra t-il passer par les écoles et perdre la flexibilité et la liberté de tempo ? Ou payer le prix fort ?

PrepaDEES apporte deux élements de réponse

  • PrepaDEES en tant qu'association représentative d'un grand nombre de diplômés européens d'études supérieures et de formateurs va demander aux instances de la Fédération européenne des Ecoles d'intervenir et de s'exprimer au nom des étudiants et des formateurs impliqués.
  • PrepaDEES en tant qu'association à but non lucratif va mettre en place dés la rentrée l'accés aux ressources permettant de préparer les unités d'enseignements du dees à son rythme à des tarifs semblables à ceux de l'université. Le DEESMA, le DEESCOM, le DEESARH, le Master pourront faire l'objet d'une préparation libre pour ceux qui travaillent et préparent un diplôme ou deux diplômes en même temps.